Les points de vigilance

Pensez à signer et faire signer le PVI avant que l’AESH ne commence à accompagner un élève s’il s’agit de son 1er contrat (le PVI est à renvoyer au gestionnaire du contrat, indiqué dans le mail d’affectation).

La présentation de l’AESH aux parents doit être effectuée la plus rapidement possible : Le livret d’accueil du ministère-1° degré (Accueillir un AESH dans une école, guide d’entretien et de présentation) et le livret d’accueil du ministère -2° degré (Accueillir un AESH dans un établissement du 2nd degré, guide d’entretien et de présentation) vous accompagneront pour ces présentations.

La participation de l’AESH aux équipes de suivi de scolarisation (ESS) fait partie de ses missions dans le cadre de la coopération au suivi des projets personnalisés des élèves accompagnés. Il est donc autorisé à consulter le document « GEVASco» complété et fournira, en collaboration avec l’enseignant, les informations nécessaires à la rédaction du prochain “GEVASco”, dans la partie qui lui est réservée.

L’ emploi du temps de l’AESH doit être élaboré par le ou les directeur(s) d’école ou  chef(s) d’établissement à partir du projet personnalisé de scolarisation des élèves et envoyé dans les 15 jours suivant la prise de poste, au coordonnateur du PIAL de votre secteur.

 Les ordres de mission (OM) pour les stages de formations arriveront dans les établissements et seront à imprimer ou transférer à l’AESH, de même que les attestations de présence aux formations et que les lettres d’absence qui devront être signées par le directeur d’école ou le chef d’établissement et renvoyées au service avec le justificatif de l’absence.

Si l’absence peut être prévue à l’avance, le formulaire de demande d’autorisation d’absence doit être transmis par l’AESH à son gestionnaire de contrat. En cas d’absence de l’AESH, le directeur d’école ou le chef d’établissement devra prévenir le gestionnaire du contrat de l’AESH (celui-ci est noté dans le mail d’affectation de l’AESH)

doit être effectué par le directeur d’école ou le chef d’établissement,  si possible plusieurs jours avant, à la cheffe de service du SEI.

Le bilan professionnel de l’AESH est à compléter par le chef d’établissement ou le directeur d’école, en présence de l’AESH et d’un enseignant en lien professionnel direct avec l’AESH et à renvoyer au SEI ou au coordonnateur PIAL de son secteur début avril chaque année.